CETTE PAGE EST EN CONSTRUCTION****************************** 

 

 

 

Azzalure° : toxine botulique de type A commercialisée par le laboratoire (la même molécule que le Dysport).

Botox°: toxine botulique de type A synthétisée par le laboratoire Allergan. 

Couperose : dilatation des vaisseaux superficiels de la peau au niveau du visage qui deviennent apparents. La couperose touche particulièrement les peaux claires et affecte avec prédilection les pommettes, le nez, le front, le menton.

Dysport° : toxine botulique de type A par le laboratoire Ipsen, plutôt utilisée en hôpital (neurologie, ophtalmologie, ORL).

Érythrose : L’érythrose est une dilatation de très fins vaisseaux du visage non visibles à l’oeil nu donnant un aspect rouge des joues et du nez.

Erythro-couperose : Il s’agit de l’association de couperose et d’erythrose donc de fins vaisseaux rouges visibles sur un fond rouge. Comme la couperose et l’érythrose, elle se traite avec une lumière pulsée (ou lampe flash), un laser KTP ou encore un laser à colorant pulsé.

Laser Alexandrite : Laser rouge dont la longueur d’onde est de 755nm, utilisé surtout pour l'épilation.

Laser Q Switch : laser permettant de détatouer et d'enlever le maquillage permanent dans certains cas. il permet également de traiter les taches. 

Lentigos ou Lentigines : Taches brunes apparaissant  avec l’âge.sur la face dorsale des mains, des avant bras, du corps et surtout sur le visage (fleurs de cimetière) Le traitement se fait par lumière pulsée et  laser Q Switch.

Laser KTP : laser d’une longueur d’onde de 532nm qui est particulièrement absorbé par la couleur rouge. Il traitement particulièrement la couperose (rosacée) ou l’érythrose, avec parfois un purpura.

Laser à colorant pulsé : laser capté par la couleur rouge. Comme le KTP, il est très adapté au traitement de la couperose (rosacée) ou de l’érythrose. Il pénètre légèrement plus profond que le laser KTP et peut causer un purpura.

Lumière pulsée ou lampe flash : sorte de "laser" à large spectre, qui permet de traiter l'épilation et les problèmes vasculaires telles la couperose.

Melasma ou masque de grossesse : il s'agit de taches sombres survenant souvent sur les peaux mates lors ou après une grossesse. Elles sont dûes à la combinaison de modifications hormonales et  d’exposition au soleil. Elles forment de grandes plaques pouvant recouvrir le front, les tempes, les joues ou la lèvre supérieure.

Phototypes : La classification de FITZPATRICK  permet de classer les personnes selon le type et la réaction de leur peau au soleil (capacité à bronzer et/ou à brûler). On distingue 6 types de peau (phototype) en fonction de la capacité à bronzer.
Le médecin choisit le type de traitement (laser, lumière pulsée, peeling...) et adapte la force du traitement en tenant compte du phototype. Plus le phototype est élevé (plus la peau est mate), plus le risque de réaction (notamment brûlure) est élevé.

Photosensibilisation : Coup de soleil excessif survenant après la prise de médicaments, responsables d'une réaction disproportionnée (rougeur, vésicules) de la peau au rayons solaires (UVA et UVB). Ces traitements, dits photosensibilisants ne doivent pas être pris avant une épilation laser ou un peeling. 

Rosacée : dilatation des vaisseaux superficiels du visage. La rosacée touche particulièrement la femme d'âge mûr à peau claire et affecte les pommettes, le nez, le front, le menton. La rosacée est fréquemment associée à de l’acné. 

Sclérose : consiste à injecter un produit irritant (Sclérémo, Aestoxysclérol) dans les petits vaisseaux de la face ou les varicosités des jambes. Ceci entraine une obstruction de ces vaisseaux et leur disparition momentanée (quelques années).

Stress oxydant ou stress oxydatif : 

Télangiectasie : veine de très petit diamètre, dilatée, souvent visible sur la peau. Au visage, elles forment la couperose et aux jambes les varicosités.

Toxine botulique : 

Varicosité : Veine de très petit diamètre bleue ou rouge disgracieuse à la surface des jambes.

Vistabel° : toxine botulique de type A commercialisée par le laboratoire Allergan. Il s’agit exactement de la même molécule que celle du Botox°.

ACIDE HYALURONIQUE

BOTOX

CANULES

COUPEROSE

CYCLE PILAIRE

DERMOPIGMENTATION

EFFETS DE LA LUMIERE SUR LA PEAU

EPILATION DEFINITIVE, PERMANENTE, LONGUE DUREE

EXPRESSION FACIALE

LASER

LED

LUMIERE INTENSE PULSEE (LAMPE FLASH)

MASQUE THERMIQUE

PEAU (cosmétique)

PEAU (structure)

PEELING GLYCOLIQUE

PEELING TRICHLORACETIQUE

PEELING PHOTODYNAMIQUE

RADIESSE

RIDES

TACHES

TOXINE BOTULIQUE

VARICOSITES

VERGETURES

 

injection par acide hyaluronique, botox, BOTOX POITIERS, toxine botulique, épilation laser poitiers, peelings, fraxel,laser, laer fractoinné, CO2 fractionné,  led, couperose, acné, couperose, poitiers, docteur djoudi, docteur chivilo,épilation laser, epilation definitive, épilation permanente, medecine esthetique, anti âge, bilan anti âge, nutrition, amaigrissement, mincir, maigrir,cellulite, coolsculpting,  poitiers ,fils tenseurs, silhouette soft,  peelings, fraxel, led, couperose, vergetures

 

 

injection par acide hyaluronique, botox, BOTOX POITIERS, épilation laser poitiers, peelings, fraxel, led, couperose

injection par acide hyaluronique, botox, acné, couperose, poitiers, docteur djoudi, docteur chivilo,épilation laser, epilation definitive, medecine esthetique, anti âge, poitiers, peelings, fraxel, led, couperose, vergetures, cryolipolyse, coolsculpting,

injection par acide hyaluronique, botox, épilation laser poitiers, peelings, fraxel, led, couperose docteur djoudi jamal

Galerie de photos: TOUT COMPRENDRE

La galerie dʼimages est vide.